Renforcer sa COMMUNICATION, par l’ÉCOUTE ACTIVE

Public concerné

Toutes fonctions RH, Commerciaux, Conseils, Sociales et tout Cadre souhaitant améliorer les relations de l’équipe

Intra

CATALOGUE

France et pays francophones
Pour insertion dans le Catalogue de l’Entreprise, mis à disposition du personnel,
un Service  ou  une/des équipes constituées

2 à 6 participants
Présentiel : 2 jours
Distanciel
(ZOOM ou TEAMS avec classes virtuelles) 14 H  (en 4 à 6 modules).

Fiche préparatoire d’OBJECTIFS, adressée aux participants.
Si vous souhaitez une formation plus contextualisée, une réunion préparatoire en visio est organisée avec le formateur.

______________

Individuel

(Présentiel ou en visio)

Suivant les objectifs poursuivis 

FORMATION –  10 H  ♦  2 500 €

Nombre de sessions et fréquence, définis avec le stagiaire.

CURSUS Opérationnel

Nous contacter pour clarifier le contexte et les objectifs à atteindre. Envoi d’une proposition chiffrée.


Réf:CM03

OBJECTIFS

A l’issue de la formation, les participants disposent de moyens pour :

  • développer les qualités d’écoute en milieu professionnel,

  • mieux communiquer en cherchant à saisir ce qui est vraiment exprimé par l’interlocuteur,

  • adapter leur communication à leur interlocuteur,

  • éviter et résoudre les conflits nés d’une mauvaise compréhension.

THEMES pouvant être abordés

Identifier les occasions où l’écoute est importante et où le dialogue doit être optimal en entreprise

Évaluer son style d’écoute et son confort dans l’écoute,
Créer un espace d’expression pour assurer une bonne écoute,
Gérer ses émotions pour ne pas parasiter l’échange,
Appliquer la non directivité et éviter les attitudes de Porter nuisibles,
Appliquer la contradiction et accueillir les émotions de son interlocuteur,
Poser un pacte d’écoute pour installer la confiance.

Les outils de l’ÉCOUTE ACTIVE

La reformulation : l’art de répéter autrement sans dénaturer le propos,
Le questionnement : trouver le subtil équilibre entre questions ouvertes et fermées,
L’usage du silence (chut !),
La confrontation et la provocation : faire réagir pour clarifier et amener à la conscience,
Déceler les non-dits avec l’analyse du choix du vocabulaire et des tournures de phrases,
Donner des signes de reconnaissance et un feed-back approprié,
Enrichir la qualité d’écoute par le langage du corps, l’intégration du non-verbal et la synchronisation.

Mieux comprendre (ou comment savoir lire entre les lignes)

Identifier les jeux sémantiques,
Relever les généralités et les préjugés,
Sortir des schémas mentaux,
Passer outre son désir d’interprétation,
Apprendre à relever les interprétations et les inférences.

Pratiquer l’ÉCOUTE ACTIVE, en situations d’entreprise

L’entretien en face à face : règles d’engagement (proposer, fixer les règles, conduire et clore un entretien),
Installer l’écoute active sur le long terme avec des interlocuteurs réguliers,
L’écoute active en réunion : caractéristiques et mise en place,
Trouver la bonne écoute pendant des entretiens difficiles, l’écoute au téléphone ou en milieu interculturel.